Logiciel Dégâts de gibier : Nouveaux barèmes !

Dans le cadre de subventions avec le Service Public de Wallonie, l’asbl Fourrages Mieux a mis au point un « logiciel informatique dégâts de gibier » aidant les experts agronomes à estimer au plus juste le montant des dégâts de la faune sauvage (espèces gibier et espèces protégées) lors d’expertises en zone agricole de la Wallonie. Les prix des différentes productions et travaux agricoles y sont mis à jour deux fois par an pour suivre l’évolution des marchés.

Afin que les barèmes soient le fruit d’un consensus, Fourrages Mieux a mis sur pied une plate-forme composée d’un représentant issu de différents organismes suivants  (FCGGB, FUGEA, FWA, UNAB et DNF).

Les prix TVAC présentés ci-dessous ont été acceptés par toutes les parties, et ce pour la période allant du 1er septembre 2017 au 28 février 2018.

Productions agricoles (agriculture conventionnelle)
Cultures fourragères–       prairies permanentes : 170 €/t MS-       prairies temporaires avec légumineuses : 220 €/t MS-       céréales immatures avec légumineuses (min. 40 % MS) : 170 €/t MS

–       bandes de prairies extensives (tournières, MAE, etc.) : 80 €/t MS

–       maïs ensilage : 130 €/t MS(1)

Céréales

–       épeautre : 155 €/t

–       escourgeon : 135 €/t

–       froment : 145 €/t

–       orge de printemps : 135 €/t

–       orge de brasserie : 165 €/t

–       seigle : 140 €/t

–       triticale : 140 €/t

–       méteil sans pois : 140 €/t

–       méteil avec pois : 155 €/t

–       avoine : 140 €/t-       paille (toutes céréales) : 95 €/t-       maïs grain : 165 €/t

Plantes sarclées

–       betteraves sucrières : 30 €/t

–       betteraves fourragères : 32 €/t

–       chicorées : 59 €/t

–       PDT variété Bintje : 128 €/t

–       PDT variété Charlotte : 284 €/t

–       PDT variété Nicola : 235 €/t

–       plants de PDT (toutes variétés) : 562 €/t

Protéagineux et oléagineux

–       colza : 350 €/t

–       féveroles : 190 €/t

–       pois : 200 €/t

–       lupin : 380 €/t

Productions agricoles (agriculture bio)
Cultures fourragères–       prairies permanentes : 170 €/t MS-       prairies temporaires avec légumineuses : 220 €/t MS-       céréales immatures avec légumineuses (min. 40 % MS) : 170 €/t MS

–       bandes de prairies extensives (tournières, MAE, etc.) : 80 €/t MS

–       maïs ensilage : 170 €/t MS(2)

Céréales

–       épeautre : 285 €/t

–       escourgeon : 300 €/t

–       froment fourrager : 305 €/t

–       froment panifiable : 395 €/t

–       orge de printemps fourragère : 300 €/t

–       seigle : 265 €/t

–       triticale : 295 €/t

–       méteil (min. 20 % de pois) : 300 €/t-       avoine : 265 €/t-       paille (toutes céréales) : 95 €/t

–       maïs grain : 330 €/t

Plantes sarclées

–       PDT variétés de consommation (Nicola, Plate de Florenville, etc.) : 450 €/t

Protéagineux et oléagineux

–       féveroles : 400 €/t

–       pois : 410 €/t

 

 

Travaux agricoles (3) (agriculture conventionnelle et agriculture bio)
Semis de maïs (semoir + semences) : 257 €/haBroyage des tiges de maïs après récolte : 120 €/haRamassage mécanique des tiges de maïs après récolte : 120 €/haRéparation mécanique des dégâts de sangliers en prairies

–       hersage : 45 €/ha

–       sursemis avec un combiné « herse/rouleau/semoir » : 170 €/ha

–       sursemis à la Vrédo : 180 €/ha

–       sursemis à la herse étrille : 200 €/ha

–       sursemis à la herse rotative : 220 €/ha

–       rénovation totale (pulvérisation, labour, etc.) : 425 €/ha

Réparation manuelle des dégâts de sangliers en prairies

–       boutis superficiels (< 5 cm) et récents : 0,31 €/m2

–       boutis superficiels (< 5 cm) et anciens : 0,45 €/m2

–       boutis profonds (> 5 cm), récents ou anciens : 0,62 €/m2

 

Remarques–       t = tonne, MS = matière sèche, ha = hectare ;-       (1) et (2) Prix valables pour du maïs ayant atteint la maturité physiologique (teneur en matière sèche des plantes entières proche de 33 % à la récolte) ;-       (3) Prix moyens TVAC renseignés à titre indicatif. Semences et rouleau compris pour les sursemis et la rénovation totale.

 

Notons qu’il est envisageable qu’un arrangement passe, non pas par une indemnisation financière, mais par un échange équivalent de culture (mise à disposition d’une culture de remplacement par la personne devant répondre du dommage).

Enfin, signalons qu’une liste d’experts actifs en Wallonie est disponible sur le site internet www.fourragesmieux.be.

 

Jérôme WIDAR, David KNODEN et Pierre LUXEN

Fourrages Mieux asbl

Rue du Carmel, 1

6900 Marloie

www.fourragesmieux.be

Partenaires

 Copyright_Delphine_ResimontLes prix des différentes productions et travaux agricoles relatifs aux dégâts de gibier ont été mis à jours pour la période allant 01er septembre 2017 au 28 février 2018.

 

 

Comments are closed.